Loading...

Breitling, le nouvel envol

Saga hors norme, Breitling a chronométré les exploits et performances les plus importants du 20ème siècle. Aujourd’hui, sous la direction de Georges Kern, la marque prend un nouvel envol.

par Michel Jeannot

C’est une maison qui a su épouser les contours de son époque, créer des montres répondant aux aspirations des professionnels et du monde civil sans jamais renier son esprit fondateur : précision, robustesse, fonctionnalité. Dirigée par deux familles depuis sa fondation, Breitling a intégré en 2017 CVC Capital Partners, et Georges Kern (ex Richemont) en est devenu le CEO. Diversification de l’offre, renforcement sur certains marchés clés et intégration de la distribution sont notamment au programme. À cette diversification de l’offre répond une nouvelle campagne de communication qui entend ancrer Breitling bien au-delà du seul univers de l’aviation si cher à la marque.

En marche avec son temps

Pour ce faire, Breitling dispose d’un impressionnant patrimoine constitué au fil des époques. La première ère posa les fondamentaux de la marque. On ne les nommait pas encore « Instruments for Professionals » mais ses chronographes en prenaient déjà le chemin. Ainsi la marque produisit de nombreux chronographes de métiers, répondant à une demande croissante de médecins, de militaires ou de sportifs. Léon Breitling breveta même en 1906 un mécanisme ingénieux de tachymètre permettant de mesurer de hautes vitesses, lequel sera d’ailleurs utilisée par la police pour sanctionner les premiers excès de vitesse. Plus tard, Breitling eu l’ingénieuse idée de rendre indépendant le poussoir de commande du chronographe et de le positionner à 2h. Puis la société breveta en 1934 le second poussoir indépendant, dédié à la remise à zéro du chronographe. Cette innovation majeure, permettant la mesure de temps intermédiaires, définit alors la base du chronographe moderne, aussi bien dans sa forme que dans sa fonction. Ces innovations lui ont permis de traverser une période de grande mutation (la transition de la montre de poche à la montre-bracelet) ainsi que trois crises majeures (le krach de 1929, la Grande Dépression, la Seconde Guerre Mondiale). Durant ces temps agités, la maison développa des modèles professionnels pour le poignet des pilotes militaires et les cockpits de leurs avions. Plus tard, l’astronaute Scott Carpenter choisit le modèle Navitimer pour servir de base au développement d’une montre spécialement conçue pour un usage spatial : la Breitling Cosmonaute. Au poignet de Scott Carpenter, la Cosmonaute deviendra le premier chronographe suisse jamais porté dans l’espace, lors du vol orbital d’Aurora 7 le 24 mai 1962.

Date de création

1884

Statut de la société

Société indépendante

Direction

Georges Kern, CEO

Nombre de collaborateurs

Non communiqué

Collection phare

Navitimer

Best-seller

Navitimer 1 B01 Chronograph 46

Prix de vente publics

De CHF 3’000.- à 10’000.-

Production annuelle

Non communiquée

Site Internet

www.breitling.com

Deux pièces qui ont marqué leur temps

Côté civil, deux pièces changèrent la destinée de Breitling et celle de la chronométrie en général. La première est née en 1952 : la Navitimer, contraction de navigation et timer. Sa règle à calcul a marqué l’industrie horlogère tant par sa technique que par son esthétique. La Navitimer fut créée dans la lignée du premier Chronomat de 1940. Un modèle dont la renaissance en 1984, s’inspirant d’un modèle conçu pour l’escadron aérien italien Frecce Tricolori un an plus tôt, allait donner une seconde impulsion décisive à la maison. Le boîtier robuste du nouveau Chronomat du 20ème siècle, sa lunette à cavaliers et l’esthétique de son cadran seront les marqueurs de Breitling.

La collection Navitimer 8 lancée cette année retourne à ces sources. Cette nouvelle famille ravive les caractéristiques esthétiques du Département Huit Aviation, fondé en 1938 pour produire des instruments de bord et des montres de pilote à des fins civiles et militaires. Elle s’inspire en particulier de la montre de pilote Référence 768 dont la lunette tournante et le repère triangulaire ont marqué leur temps. La collection reprend également les larges aiguilles luminescentes sur fond noir, facilitant la lecture en cockpit. Cette nouvelle famille compte actuellement six déclinaisons : B01, Unitime, Chronographe, Day & Date, Automatique et Super 8.

La Breitling Jet Team au cœur de l’action

Si Breitling est née à une époque où l’aviation n’en était qu’à ses balbutiements, la Breitling Jet Team d’aujourd’hui est la plus grande patrouille professionnelle civile volant sur jets. Cet escadron a été fondé en 1981 par Jacques Bothelin, créateur, leader et manager de l’équipe, grande figure de l’aéronautique avec plus de 11’500 heures de vol, 2’800 démonstrations de voltige dans plus de 36 pays et sur plus de 145 types d’appareils. Volant aux couleurs de Breitling depuis 2003, ses sept jets militaires L-39C Albatros alternent figures en formation à 2,5 mètres de distance les uns des autres, 30 à 100 mètres d’altitude pour la voltige à des vitesses comprises entre 250 et 700 km/h. La Breitling Jet Team porte dans le monde et haut dans le ciel les valeurs de la manufacture : précision, audace, fiabilité et fidélité au monde aéronautique.