Loading...

Cartier Tank, comme un défi lancé au temps

Créée il y a cent ans, avec son design avant-gardiste, ses lignes épurées, et son universalité, la Tank a traversé le siècle au poignet des plus grands. Une montre conçue pour la pérennité.

par Isabelle Cerboneschi

Un objet ne naît jamais par hasard. Lorsque la Tank de Cartier est lancée en 1917, avec sa forme oscillant entre carré et rectangle, elle annonce les lignes droites du mouvement Art déco et vient rompre avec les courbes et contre-courbes des décennies précédentes. Son design est révolutionnaire : il ne s’agit plus d’une montre ronde attachée à un bracelet, mais d’un garde-temps carré dont les attaches sont intégrées au boîtier grâce à deux brancards qui lui confèrent son unicité. La légende voudrait que ce soit un char d’assaut Renault FT-17 qui ait inspiré l’architecture de la montre : les brancards figurent les chenilles et le boîtier l’habitacle. D’où son nom : Tank. Louis Cartier aurait d’ailleurs offert l’un des premiers modèles au Général John Pershing, en 1918, en remerciement pour l’intervention des forces alliées en 1917. Les mouvements étaient fournis à l’époque par Edmond Jaeger, qui collaborait déjà avec la manufacture LeCoultre. Un beau pedigree.

La ronde des heures, qui s’inscrit en chiffres romains, s’égrène autour du chemin de fer figurant l’échelle des minutes. Elle est parcourue de deux aiguilles glaives. Du fait de son look épuré, reconnaissable par ceux qui en possèdent les codes, la Tank est universelle : elle est portée par tous, sans distinction de pays, de culture, de genre, ni d’âge. Le lot des objets intemporels. Elle a été vue au poignet de Catherine Deneuve comme à celui de Madonna, d’Alain Delon ou d’Andy Warhol. Lorsqu’il tourne le Fils du Cheik, en 1926, Rudolf Valentino exige de porter sa Tank dans toutes les scènes, offrant aux amateurs de cinéma muet la vision d’un curieux anachronisme.

Cartier

Date de création 
1847

Statut de la société 
Société anonyme du groupe Richemont

Direction 
Cyrille Vigneron, CEO et Président Cartier International

Nombre de collaborateurs 
7’000

Collections phare
Ballon Bleu, Santos, Tank

Best-seller
Ballon Bleu de Cartier

Prix de vente publics 
À partir de CHF 2’300.-

Production annuelle 
Non communiquée

Site Internet 
www.cartier.com

Le symbole d’une époque

Depuis cent ans, la Tank de Cartier a connu de multiples évolutions, tout en défiant les modes qui passent. Pour fêter son centenaire, la maison Cartier a repensé quatre modèles iconiques.

La Tank Louis Cartier, lancée en 1922, représente l’épitomé du style Cartier, tout en tension, avec ses brancards qui se terminent en arrondis sur les angles, son saphir sur la couronne à pans ornés. Dotée d’un mouvement mécanique à remontage manuel 8971 MC, la nouvelle Tank Louis Cartier se décline désormais en or rose, en or gris, avec le cadran serti ou non.

Dessinée en 1987 et lancée en 1989, la montre Tank Américaine affiche une puissance et une élégance qui font d’elle un grand classique. Avec son rectangle élancé, ses brancards plats, la courbure de son boîtier qui épouse la forme du poignet, elle a un côté stable, rassurant. Son design s’inscrit dans la lignée de la Tank Cintrée de 1921. Il s’agit du premier boîtier cambré étanche produit par la maison. En 2017, Cartier présente la Tank Américaine en acier, conférant à cette montre bombée une allure décomplexée.

Lorsqu’elle est lancée en 1996, la Tank Française est une révolution, origines obligent. Même si elle conserve tous les codes de la Tank, elle impose sa différence. Le concept d’intégration a été poussé à son paroxysme, le boîtier ayant été inséré au sein d’un bracelet de métal. Un jeu de droites et de courbes viennent rythmer sa ligne : les brancards sont biseautés, les maillons sont courbés. Pour le centenaire de la montre iconique, Cartier dévoile un modèle en acier avec des brancards sertis de diamants. L’alliance morganatique du brut et de l’étincelant.

La Tank Cintrée, enfin, avec son boîtier galbé et son cadran rectangle, est apparue en 1921. Cartier propose désormais une version squelette. Une gageure; le mouvement à remontage manuel 9917 MC qui emporte cette sculpture mécanique, suit en effet le galbe du boîtier. Des codes originels ne restent que les aiguilles, le chemin de fer et les brancards. Elle existe en deux versions – or rose et platine – toutes deux limitées à 100 exemplaires.

La Tank de Cartier a traversé un premier siècle. Le second ne fait que commencer…

Cartier

Le nouveau vestiaire de la Tank

Cartier ne nous avait pas habitués à cela : à se prendre au jeu de la mode et des saisons. Peut-être fallait-il attendre qu’elle atteigne l’âge vénérable de cent ans, pour offrir à la Tank un espace de liberté et l’opportunité de disposer de tout un vestiaire de bracelets interchangeables de couleurs différentes, des plus conventionnelles, aux plus acidulées. Vert, blanc, rouge, orangé, marine, caramel, rose, bordeaux, brun ou orange, il suffit d’un geste pour changer le bracelet de sa Tank, comme on change d’humeur, de chemise, d’amoureux(se) ou de saison. D’un « clic » et d’un déclic on passe à autre chose. La montre reste la même et pourtant elle est différente à chaque fois. Pour fêter son Centenaire, la Tank s’offre la versatilité. 

By | 2017-11-22T08:53:18+00:00 septembre 11th, 2017|