Loading...

Girard-Perregaux, le tourbillon de la vie

Sophistication mécanique, innovation technologique, esthétique moderne, la maison fondée en 1791 conçoit l’art horloger avec style. Ses récentes Répétition Minutes Tri-Axial Tourbillon et Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette en donnent la pleine mesure.

par Rachèle Mongazon

« Il n’y a pas de mystère dans une Girard-Perregaux, simplement plus de deux siècles de savoir-faire et une infinie passion pour la perfection. » L’axiome de la manufacture pourrait se résumer ainsi : l’excellence ne s’invente pas ! Elle s’appuie sur l’expertise et la volonté d’innover sans cesse. Un précepte qui imprègne l’histoire de la marque. En 1867 déjà, Constant Girard-Perregaux, dévoile une création qui fera date et deviendra la signature de la maison : le mythique Tourbillon sous Trois Ponts. Plus de 150 ans après la création de ce mouvement à l’architecture unique, son esprit – la technique au service du style – demeure vivace. En témoignent les créations de haute horlogerie contemporaine présentées par Girard-Perregaux en 2018.

Une petite musique de nuit

D’une technicité rare, la Répétition Minutes Tri-Axial Tourbillon captive tant par sa complexité que par son esthétique. Façonnée dans le titane grade 5, éprouvé pour ses vertus acoustiques, cette montre de 48 mm de diamètre renferme deux complications majeures particulièrement exigeantes : une répétition minutes, sonnant les heures, les quarts et les minutes à la demande, et un tourbillon, gravitant simultanément sur trois axes. Son design moderne, mis en lumière par un jeu de transparence, concentre tout l’art de la « théâtralisation mécanique » selon Girard-Perregaux. Tel un instrument de musique indiquant l’heure avec précision, son habillage et sa construction sont conçus de sorte à en optimiser la sonorité. En outre, cette architecture originale dépourvue de cadran offre une vision inédite du mécanisme de la répétition minutes, habituellement positionné au dos du mouvement et ici agencé côté face, sur la partie supérieure. Dans le prolongement de la couronne, un pont traversant traité noir en forme de flèche –symbole historique de la manufacture – maintient les compteurs des heures et des minutes, affichées symétriquement à 9h et 3h. Surmonté d’un verre en saphir concave, cet affichage offre ainsi une vue spectaculaire du tourbillon tridimensionnel. Sa cage de 1,24 grammes, gage d’une précision parfaite, tourne sur trois axes à des vitesses différentes – en deux minutes, une minute et en 30 secondes – afin de contrer les effets perturbateurs de la gravité, quelle que soit la position de la montre.

Date de création

1791

Statut de la société

Filiale de Sowind Group (Groupe Kering)

Direction

Patrick Pruniaux, CEO

Nombre de collaborateurs

Non communiqué

Collections phare

Laureato, Bridges, 1966, Cat’s Eye, Vintage 1945

Best-sellers

Laureato, 1966

Prix de vente publics

De CHF 6’100.- à 1’000’000.-

Production annuelle

Non communiquée

Site Internet

www.girard-perregaux.com

Monument de légèreté

Autre composition architecturale, la Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette synthétise haute horlogerie et design contemporain. Traversée de ponts noirs élancés et cintrés soutenant une fine structure mécanique, cette version squelettée de la Neo Tourbillon Sous Trois Ponts évoque les plus grands ouvrages d’art. Ce tourbillon futuriste perpétue les fondamentaux de la maison : le dessin unique des trois ponts, breveté en 1884, le squelettage du mouvement pratiqué dès 1995 et la haute horlogerie moderne, incarnée par le Neo Tourbillon Sous Trois Ponts de 2014. Trois piliers identitaires concentrés dans un boîtier galbé en titane largement vitré, dépourvu de lunette et confortablement infléchi sur le poignet grâce à ses cornes ergonomiques.

Évanescente, la Neo Tourbillon Sous Trois Ponts Squelette se compose en grande part de saphir, pour offrir la pleine vue du mouvement. Côtés cadran et fond, le verre bombé et inrayable révèle la structure ajourée du calibre GP 9400 et ses ponts en titane sablé et noirci. Le micro-rotor en or gris garantit au mouvement une autonomie de 60 heures, tandis que la cage – de 0,25 grammes ! – du tourbillon en titane, effectuant une rotation par minute, est, elle, mue par un balancier dédié. Une création originale d’une majestueuse légèreté.

Laureato Tourbillon en titane, avec cadran bleu motif Clou de Paris et bracelet métal.

Laureato Tourbillon

L’iconique Laureato s’affirme comme une montre contemporaine alliant design de caractère et précision. La gamme actuelle, qui compte une trentaine de références masculines et féminines aux finitions et mouvements variés, accueille un nouveau membre de choix : la Laureato Tourbillon. Avec son diamètre de 43 mm, elle est digne de son histoire : la puissance du style, d’une part, avec sa lunette octogonale et son boîtier intégré au bracelet à maillons souples ; le contenu horloger, d’autre part, avec son tourbillon maintenu par un pont en forme de « flèche » taillé dans le titane. Mue par un nouveau mouvement manufacture à remontage automatique, façonnée en titane léger et ultrarésistant, la Laureato Tourbillon se prête à tous les arts de vivre, sans se départir de sa légendaire distinction. Une identité forte, expression de la collection Laureato.