Loading...

Harry Winston, l’expertise et le glamour

L’éternel joaillier des stars met l’élégance au service de l’excellence mécanique, à travers des montres révolutionnaires et des métiers d’arts rares.

par Mathilde Binetruy

Elle est toujours présente, l’image du garçon de 12 ans qui reconnaît une émeraude de deux carats chez un prêteur sur gage, l’achète 25 cents et la revend 800 dollars dans la boutique de son père. C’est en partie elle qui est à l’origine de la légende d’Harry Winston, fondateur de la marque éponyme, devenue en 1932 une maison joaillière avant-gardiste, puis dès 1989 une manufacture à la vision inédite de l’horlogerie. Les collections actuelles pérennisent la quête d’excellence de M. Winston. Les lignes Premier, Avenue, Ocean et Midnight illustrent la richesse de son patrimoine. Les séries Opus et Histoire de Tourbillon rappellent son audace. Sous la gouverne du Swatch Group depuis 2013, Harry Winston poursuit les ambitions de son créateur dans sa propre manufacture à Genève. Grâce à l’expérience du « Roi des Diamants », à cette culture du glamour qu’il a toujours pratiquée comme on parle une langue vivante – fluently – la maison apporte finesse et raffinement à ses lignes.

New York, épicentre du désir

Parmi elles, la collection Avenue. Celle-ci puise son inspiration à la source de New York et de sa géographie radicale. On retrouve dans ses formes rectangulaires la sophistication urbaine de la période Art déco, période qui a vu naître Harry Winston en 1932. L’architecture de son boîtier évoque l’imposante façade en pierre de la boutique historique de la 5ème Avenue, et les trois arches qui encadrent l’entrée sont reproduites en miniature sur le cadran à 12h et 6h. Quatre créations reprennent ce style épuré dans autant de registres distincts.

La nouvelle Avenue Classic Automatic, équipée d’un mouvement automatique, joue la carte du chic avec un boîtier en or 18 ct serti de 29 diamants taille brillant et d’un diamant tronqué sur la couronne. La minuterie de son cadran brille sous le feu de 42 diamants disposés de façon à rappeler la forme d’un diamant taille émeraude, en souvenir de la taille de diamant préférée de M. Winston.

Date de création

1932

Statut de la société

Société anonyme du Swatch Group

Direction

Nayla Hayek, CEO

Nombre de collaborateurs

Non communiqué

Collections phare

Premier, Avenue, Midnight, Emerald, Project Z, Histoire de Tourbillon, Opus

Best-seller

Non communiqué

 Prix de vente publics

À partir de CHF 10’800.-

Production annuelle

Non communiquée

Site internet

www.harrywinston.com

L’Avenue Classic Cherry Blossom concentre l’éphémère beauté du cerisier en fleurs. Une pluie de 39 diamants blancs et 29 saphirs roses taille brillant semble être tombée sur son cadran où figurent les fleurs et les pétales du cerisier.

Avec son deuxième fuseau horaire, l’Avenue C™ Dual Time est dédiée aux femmes pour qui voyage rime avec style. Son grand cadran affiche l’heure locale en chiffres romains, tandis que le plus petit utilise les chiffres arabes pour indiquer l’heure dans la ville d’origine.

Enfin, l’Avenue C™ Mini Moon Phase révèle l’astre lunaire, tour à tour plein et nouveau, sur sa toile bleu nuit. Elle est dotée de l’un des plus petits mouvements à complication phases de Lune du marché, gage de la prouesse des horlogers d’Harry Winston.

Artisanat de haut vol

Sertissage, plumasserie, gravure et bien d’autres artisanats ancestraux témoignent de l’exploration permanente de la marque dans le domaine des métiers d’arts rares. Nourrie de traditions, la maison s’applique à donner vie à des créations où chaque détail compte. Pièce exceptionnelle, la Premier Delicate Silk Automatic 36 mm consacre ainsi une association artistique unique entre la soie et la technique du gaufrage, connue du temps des familles royales européennes. La mécanique n’est pas en reste. Les quatre références – en or blanc ou rose avec motif floral ou étoilé sur soie rouge, rose, blanche ou argentée – sont animées d’un mouvement automatique doté d’une réserve de marche de 72 heures. Chez Harry Winston, la sophistication mécanique n’est jamais loin du savoir-faire artisanal.

Harry Winston
Project Z11, en Zalium™, cadran squelette avec grille noire, bracelet effet denim en cuir de veau et caoutchouc.

Puissance graphique

Coup double pour la 11ème édition du Project Z d’Harry Winston qui confirme à la fois sa sportivité et son élégance. Son ADN repose sur l’affirmation de la mécanique, un design architectural, une recherche ergonomique et un boîtier spécifique, taillé dans le Zalium™, un alliage exclusif et léger mis au point par la marque en 2004. La montre Project Z11 de 42,2 mm de diamètre met à l’honneur un cadran à l’esthétique travaillée, des heures décentrées à 12h, une petite seconde centrale en forme de « Shuriken » et une grande date en double guichet à 6h. Fort d’une créativité et d’une puissance qui fait sa marque de fabrique, ce modèle viril bat au rythme du calibre HW3206, un mouvement mécanique automatique, cadencé à 4 Hz. Côté recto, il présente un jeu sophistiqué de finitions : anglage, étirage, Côtes de Genève circulaires. Au verso, il offre une vision panoramique sur ses rouages, reflets de son esprit high-mech.

By | 2017-12-05T11:23:44+00:00 novembre 20th, 2017|