Loading...

Tissot, performances démocratiques

Dans les faits, il est plus complexe de réaliser un produit industriel qu’un produit artisanal. Tissot le sait depuis 1853. La marque offre aujourd’hui des spiraux en silicium et innove avec le mouvement automatique…

par Pierre Maillard

Nul doute que la puissance de l’outil industriel du Swatch Group, dont Tissot est l’une des marques les plus emblématiques, permet des avancées techniques et économiques auxquelles ses concurrents, moins outillés et moins verticalisés, ne sauraient prétendre. Dernier exemple en date : la Tissot Ballade. Sous ses airs de montre d’un classicisme tout en sobriété, en lisibilité et en équilibre, avec sa délicate lunette frappée de Clous de Paris, la Tissot Ballade cache un cœur ultra-contemporain qui pulse au rythme d’un spiral en silicium. Le silicium? Un matériau cristallogène d’avant-garde, doté de qualités techniques hors normes et jusqu’à présent réservé aux garde-temps les plus prestigieux et les plus onéreux. Grâce à sa stabilité, sa durabilité, sa longévité, le silicium, à la fois léger, rigide, flexible, antimagnétique et inoxydable permet de réguler le mouvement mécanique à remontage automatique Powermatic 80 avec une fiabilité et une précision de mesure du temps incomparable. Le tout à un prix inférieur à 1’000 francs. Cette démocratisation de l’excellence horlogère est de fait inscrite dans les gènes de la marque locloise, née en 1853, que l’on pense à la révolutionnaire Tissot RockWatch (première montre en pierre) au tournant des années 1980 ou, plus près de nous, à l’avant-gardiste Tissot T-Touch de 1999, qui a transformé le concept même de garde-temps en lui adjoignant des fonctions tactiles inédites, et ce bien avant la montre dite connectée.

Réinvention du calibre automatique

Un autre exemple récent des vertus de l’industrialisation est la Tissot Everytime Swissmatic. « Swissmatic » vaut pour le calibre du même nom : un mouvement automatique heures, minutes, secondes et date, avec réserve de marche de trois jours, qui vient animer une très vaste collection au design épuré et intemporel, aux boîtiers en acier inoxydable, proposée à des prix en-dessous de 500 francs. Cette performance démocratique a été obtenue grâce à la mise au point d’un calibre très innovant, rationalisé et fiabilisé à l’extrême, et produit grâce à un processus de fabrication industrielle entièrement automatisé, qu’ETA, le pôle mouvements du Swatch Group, a très longuement et spécifiquement développé pour Tissot. « Everytime » exprime l’essence de cette collection, qui permet à chacun de choisir en toutes occasions son style de prédilection. Raffinée, avec son boîtier de 40 mm en acier ou à revêtement PVD or rose étanche à 30 mètres et son cadran épuré protégé par une glace saphir inrayable, la Tissot Everytime Swissmatic se présente à choix sur bracelet vintage en acier, montée sur divers cuirs ou encore sur bracelet textile NATO. Démocratique, sans doute, performante et industrielle avec fierté, élégante en toutes circonstances.

Tissot

Date de création

1er juillet 1853

Statut de la société

Société anonyme du Swatch Group

Direction

François Thiébaud, Président

Nombre de collaborateurs

Plusieurs milliers

Collections phare

Tissot Touch Collection, Tissot T-Sport, Tissot T-Trend, Tissot T-Classic, Tissot Heritage, Tissot T-Gold, Tissot T-Pocket

Best-seller

Tissot T-Touch

Prix de vente publics

De CHF 300.- à 1’100.- (hors pièces exceptionnelles et séries limitées)

Production annuelle

Plus de quatre millions de pièces

Site internet

www.tissot.com

www.t-touch.com

Légende urbaine

Par ailleurs, dans le domaine du quartz, dont Tissot est également un spécialiste pointu, le nouveau Tissot Chrono XL, proposé au prix compétitif de 345 francs, est un des best-sellers de l’année pour la marque. Comme son nom l’indique, le Chrono XL arbore la taille conséquente de 45 mm de diamètre et se présente sous une multitude d’atours.

Tour à tour vintage, lorsqu’elle est montée sur bracelet cuir à l’ancienne avec surpiqûres, ou plus urbaine quand son boîtier d’acier inoxydable  est traité mat ou revêtu de PVD noir ou gris. Son cadran de grande dimension, frappé de chiffres arabes, permet une lisibilité parfaite de ses fonctions et arbore à choix un ton vert foncé, bleu ou noir.

Tissot
Tissot Heritage Banana Édition du centenaire, en acier à revêtement PVD or rose.
Tissot
Montre originale de 1916 avec sa boîte rectangulaire, en forme de « banane ».

Banana soviétique

En 1916, Tissot vend en Russie une montre en or à la forme oblongue bien particulière qui lui vaut le surnom de  « Banana ». Un an plus tard, en août 1917, cette montre lui revient pour une révision. Elle ne pourra plus jamais repartir des ateliers loclois de Tissot car entre-temps les soviets ont pris le pouvoir et l’importation des montres en or se voit interdite par la toute nouvelle URSS. C’est cette histoire que commémore 100 ans plus tard la nouvelle Tissot Heritage Banana Édition du centenaire. De son ancêtre, elle reprend le design étonnant qui épouse la courbe du poignet, les aiguilles bleutées et les élégants chiffres, dont la taille varie pour s’inscrire parfaitement dans le cadran rectangulaire. Proposée sur bracelet cuir façon alligator, dotée d’un boîtier en acier étanche à 30 mètres, cette nouvelle pièce de la gamme Tissot Heritage est motorisée par un mouvement quartz de précision. Nostalgie et futur.

 

By | 2017-12-05T10:39:03+00:00 novembre 23rd, 2017|